Le froid s’installe progressivement avec des températures qui diminuent chaque jour. Bientôt fini l’automne, accueillons l’hiver avec de bonnes ondes en protégeant bien tout ce qu’il y a à protéger. Et pour tous les détenteurs de bateau, vous trouverez ici un guide vous expliquant les bonnes pratiques afin de protéger votre bateau des aléas de l’hiver et du temps.

Tout d’abord, sachez que protéger son bateau est primordial durant la période hivernale. En effet, cela permet de le conserver dans la durée en moyenne 10 à 15 ans de plus environ. Ce n’est donc pas une action à prendre à la légère.

Le premier réflexe à avoir est d’enlever les appareils électroniques (VHF, GPS, Sondeurs …), vos accessoires de loisirs nautiques (Paddles, Wakeboard, bouées tractée …), ainsi que votre matériel de sécurité (gilets, fusées de détresses, extincteurs …) afin de prévenir les vols mais aussi la détérioration de vos objets avec le sel et du temps.



Pour les voiliers, il faudrait penser à enlever les voiles et les stocker dans un endroit sec après les avoirs bien rincés à l’eau douce.

  • Mettez plusieurs déshumidificateurs dans la cabine afin de la préserver de l’humidité hivernale.
  • Protégez vos coussins, vos couchettes et le bois des UV et de la poussière.
  • Nettoyez également la coque de votre bateau à l’eau douce ainsi sur le pont
  • Vérifiez l’étanchéité de vos hublots, et pour les voiliers, graissez les winchs
  • Si vous avez la possibilité, n’hésiter à passer durant la période d’hivernage sur votre bateau afin de répéter l’opération et de le protéger un maximum votre bateau.
  • Fermez les entrées d’eau présent sous le bateau évitant les remontés pouvant pousser au naufrage de celui-ci.
  • Traitez les toilettes avec les produits qui conviennent. 
  • Videz les réservoirs d’eau douce et gazole afin que les résidus évitent également la création de bactéries néfastes. Vous pouvez même bâcher la carène si vous choisissez un hivernage en cale sèche.

En ce qui concerne les bateaux à moteur, enlevez tout ce qui la batterie et la mettre à l’abri dans un garage. Pour ne pas qu’elle se dégrade, il faut la re-charger 1 fois par mois. Cette intervention mensuelle permettra à la batterie bateau de ne pas atteindre son seuil critique de déchargement et ainsi de garder ses cycles de charge et de décharge fonctionnelle.

Pensez également à vérifier que les anodes ne soient pas trop détruites. Durant votre absence, même sans batterie, sachez que du courant passera dans le bateau. Il est donc important à veiller à avoir des anodes en bon état auquel cas, le bateau se désagrégera.

Laissez quand même une petite batterie de service connectée à la pompe de cale.
Il vaut mieux prévenir que guérir 😉